Partenariats

Pour améliorer nos connaissances des maladies génétiques et évaluer rapidement en clinique les nouvelles pistes diagnostiques et thérapeutiques issues de ces découvertes, les scientifiques du MMG partagent leur expertise et leur expérience avec des leaders de la recherche, de la clinique et de l’industrie et travaillent en lien étroit avec les associations de patients. Avec le soutien de SATT Sud Est, Inserm Transfert and Protisvalor, les filiales de valorisation de la recherche de Inserm et dAix-Marseille University, il conduit également une politique active en matière de brevets, de licences et de transfert de technologies.

 

Dans les maladies rares, plus encore que dans d’autres domaines de recherche, les partenariats sont au cœur de la stratégie. Les scientifiques et les cliniciens du MMG conduisent ainsi de nombreuses collaborations avec des laboratoires académiques, des unités de soins, des industriels et des associations de patients, en France et à l’international. Dans le même sens, il est aussi l’un des membres fondateurs de MaRCHE, la fédération hospitalo-universitaire dédiée aux maladies rares labellisée par la Fondation Universitaire  A*MIDEX , l'AP-HM et l'Alliance des Sciences de la Vie et de la Santé. Ces collaborations visent à :  

  • Accélérer la découverte, en partageant les compétences, les savoir-faire et les talents.
  • Faciliter l’accès à des technologies de rupture, des modèles innovants ou des médicaments déjà commercialisés.
  • Réduire l’errance diagnostic des patients et de leurs familles.
  • Maximiser l’impact des essais cliniques (inclusion des patients, méthodologie, financements…).
  • Partager avec le plus grand nombre les avancées dans le domaine des maladies rares et leur impact sur des pathologies beaucoup plus fréquentes : ancers, ostéoporose, diabète…

La valorisation est aussi une composante essentielle de la stratégie du MMG. Il dispose aujourd’hui d’un solide portefeuille de brevets et de licences qui couvrent des systèmes de bases de données innovants à de nouvelles cibles diagnostiques et thérapeutiques. Les travaux du MMG ont également donné naissance à ProGeLife, une spin-off qui développe aujourd’hui un candidat-médicament “first-in-class “ contre les cancers de la peau, la principale complication des patients atteints de Xeroderma Pigmentosum.

Nos partenaires

Aix*Marseille Université
Inserm
Agence Nationale de la Recherche
Assistance Publique Hôpitaux de Marseille
AFM Téléthon
Fondation Universitaire A*MIDEX
Fondation pour la Recherche Médicale
Fondation de France
Fondation Leducq
Fondation Aix Marseille Université
Union européenne
Région Provence Alpes Côte d'Azur
Département des Bouches du Rhône
Ville de Marseille
Protisvalor
Inserm Transfert
Fédération Hospitalo-Universitaire Marche
SATT Sud-Est
Progelife